Les tiers de confiance, formateurs des jeunes diplômés.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 190509-recrutement.jpg.

L’industrie des TIC (Testing, Inspection, Certification) recrute en France plus de 5000 collaborateurs chaque année parmi lesquels de nombreux jeunes diplômés. Entretien avec Véronique GERMAIN et Thibault GOUSSET (Apave).
———-


Quel est le champ en matière de recrutement ?

Il est très large. Notre industrie des TIC (Testing, Inspection, Certification)est présente dans tous les secteurs d’activités (https://www.coprec.com/secteurs/). Nos organismes répondent depuis toujours aux attentes de nombreuses filières pour apporter cette confiance attendue par les acteurs économiques.

En 2019, notre industrie recrutera 5000 nouveaux collaborateurs. Cette dynamique d’ensemble devrait se maintenir dans les années à venir et ce pour plusieurs raisons :

  • Une judiciarisation croissante due qui contraint nos clients à maîtriser leurs risques en amont ;
  • Des exigences sociétales en constante évolution en matière de prévention des risques et de recherche de performance ;
  • Une augmentation de normes volontaires à la demande de filières ou d’acteurs économiques notamment pour faciliter les échanges à l’international ;
  • Et bien entendu, les innovations dont le digital qui bouleversent les process, les technologies qu’il s’agit à présenter de tester et de certifier pour que les solutions soient reconnues fiables.


Notre filière propose-t-elle des perspectives attractives aux jeunes diplômés ?

Nous devons apporter des réponses à des activités très variées soumises à des mutations permanentes et donc disposer de compétences « connectées » aux dernières évolutions technologiques. Qui d’autres que le jeune diplômé (quel que soit son niveau) est mieux placé pour appréhender ces nouvelles problématiques ?

En termes d’attractivité, nous exerçons des métiers qui permettent de monter en compétences très rapidement en interne. Nos organismes proposent un écosystème foisonnant de compétences, favorable à la transmission de savoir-faire et au partage d’expérience avec les plus expérimentés. Tous les organismes ont créé de campus et mettent à disposition des tuteurs pour des transfert de compétences facilités.

Par ailleurs, les jeunes diplômés sont très vite exposés à une multitude de missions dans tous les secteurs d’activité. Ils acquièrent rapidement les process des clients et développent une agilité sur les missions futures qui seront amenés à gérer.


Pourquoi nos collaborateurs sont-ils prisés par nos clients ?

Nos collaborateurs côtoient les clients au quotidien, sur site. De fait, ils deviennent non seulement spécialistes du process et de la technologie du client (industrie, construction, etc.) mais aussi des autres acteurs du même secteur. Cette culture est très appréciée.

Par ailleurs, comme nos métiers sont assez intégrés, nos techniciens et ingénieurs ont également une activité de formateur. Celle-ci leur permet de développer des compétences relationnelles très utiles pour nos clients qui souhaitent les recruter.

Ils deviennent ensuite chez nos clients des ambassadeurs de chacune de nos marques et apportent naturellement à une approche complémentaire en terme de prévention.

  • Véronique Germain chargée d’affaires en formation (Apave)
  • Thibault Gousset, directeur de business line formation (Apave) pour comprendre cette tendance.