Le permis de conduire bientôt réformé

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 190207permis.jpg.

Véritable enjeu pour la sécurité routière et l’accès à l’emploi, le permis de conduire doit être réformé. Point sur les principaux changements attendus à l’issue de la mission parlementaire confiée aux députés Françoise DUMAS et Stanislas GUERINI.
———-


Déjà évoqués dans notre article « Education routière », les deux principaux obstacles au permis de conduire sont le coût et le délai d’obtention.

Le coût du permis de conduire varie en moyenne en France entre 1200 et 1800 € et peut atteindre plus de 2000 € (ex. IDF).

Quant aux délais, il faut attendre en moyenne 65 jours pour repasser l’examen pratique en cas d’échec. Seules les auto-écoles sont habilitées à inscrire les élèves à l’examen.


Les résultats de cette mission parlementaire, remis au Premier ministre le 2 février dernier, n’ont pas encore été rendus publics, mais les deux principales mesures seraient :

  • La modification de l’agrément des auto-écoles qui deviendrait national et non plus départemental ;
  • La possibilité pour les candidats de s’inscrire pour la présentation à l’examen directement en ligne (sans l’intermédiaire d’une auto-école).


Cette réforme du permis de conduire fait d’ailleurs partie des propositions de l’UFC que choisir dans le cadre du Grand débat national organisé par le Gouvernement.