Création de l’Agence nationale de la cohésion des territoires

Un décret du 18 novembre dernier confirme la création de L’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT). Cette agence, qui réunit plusieurs organismes publics, a pour objectif d’appuyer les territoires qui rencontrent des difficultés économiques, environnementales, sociales, d’accès aux services publics etc…
———

 

L’ANCT réunit le commissariat général à la cohésion des territoires (CGET), l’Agence du numérique et l’Établissement public national d’aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux (Epareca).

Après plusieurs échanges entre l’Assemblée Nationale et le Sénat, l’ANCT sera opérationnelle le 1er janvier 2020.

 

Ce nouvel établissement public répond à l’objectif du Président de la République qui a souhaité que « les administrations et les opérateurs de l’État, comme la Caisse des dépôts, soient mis au service des projets des territoires de manière cohérente ».

 

L’ANCT a vocation a apporté un soutien aux départements, communes, EPCI … pour différents types de projets :

  • Revitalisation des centres-villes ;
  • Redynamisation du tissu industriel ;
  • Renforcement de l’accès à l’emploi ;
  • Renforcement de l’offre de santé et de l’accès aux soins et aux services publics ;
  • Attractivité économique ;
  • Couverture numérique ;
  • Rénovation d’écoles ;
  • Mise en place de nouveaux modes de transports ;

 

Comme le souligne Jacqueline GOURAULT, Ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, « Après quarante ans de décentralisation, l’État doit être moins prescripteur et davantage facilitateur pour permettre aux collectivités de mener à bien leurs projets. En ce sens, l’Agence nationale de la cohésion des territoires est d’abord une « fabrique à projets » ».