Tierce partie indépendante

immeuble21

La tierce partie indépendante, un fondement pour les organismes de contrôle de la COPREC

La tierce partie indépendante est le coeur de métier des organismes de contrôle de la COPREC. Ils s’engagent à n’exercer aucune activité de type fabrication, installation, entretien, etc., pouvant porter atteinte à leur indépendance.

Elle est un gage de qualité pour les métiers de prévention, d’inspection et de contrôle. Elle assure l’impartialité du jugement technique porté sur la conformité et la qualité des éléments contrôlés : infrastructures, machines, produits et environnement.

Cette indépendance s’avère d’autant plus importante que les organismes de contrôle de la COPREC sont les garants, de par la diversité de leurs activités, de la santé et la sécurité de l’ensemble des citoyens.

Au regard de cette responsabilité publique, les organismes de contrôle doivent disposer d’accréditations pour exercer leurs métiers. Elle sont soumises à des audits réguliers portant non seulement sur leur système qualité (indépendance, impartialité, fonctionnement…) mais aussi sur leurs compétences techniques. En France, l’accréditation est délivrée par le COFRAC (Comité français d’accréditation).