Les “PV COPREC” devenus “Attestations d’essai de fonctionnement” de l’AQC

15 December 2015

Dans le cadre de leurs chantiers, les entreprises de BTP effectuent des essais de fonctionnement sur leurs installations techniques. Cette action permet d’éviter des pertes de temps pour corriger d’éventuelles malfaçons, et ainsi réduire les coûts de non qualité. Les résultats de ces essais peuvent alors être consignés dans des attestations et ce, par l’entreprise elle-même.

Des modèles d’attestations d’essai de fonctionnement ont été réalisés en 2016 par l’Agence Qualité Construction (AQC), avec le concours de tous les professionnels du secteur. Ils se substituent aux modèles  dénommés “PV COPREC”, “Essais COPREC n°1” ou encore “Essais COPREC n°2”.

Ces modèles d’attestations d’essai de fonctionnement se trouvent sur ce lien.

Que faire si des PV COPREC sont encore exigés ?
Certains appels d’offres mentionnent encore les “PV COPREC”. Dans ce cas, l’entreprise peut  :
– télécharger les modèles d’essais de fonctionnement de l’AQC et les compléter s’ils correspondent à son activité.
– réaliser elle-même son modèle d’attestation en indiquant les points de contrôle ou d’essais effectués.

Les PV COPREC ne sont plus diffusés.